Traitements pharmacologiques contre la coronavirus (COVID-19)


Traitements pharmacologiques contre la COVID-19 au Nouveau-Brunswick

Le PaxlovidMC, un traitement antiviral oral pour les patients atteints de la COVID-19, et EvusheldMC, un traitement préventif, sont offerts à certaines personnes au Nouveau-Brunswick.

Pour en savoir plus sur les traitements actuellement offerts dans la province, cliquez sur l’un des boutons ci-dessous.


PaxlovidMC

Le 17 janvier 2022, Santé Canada a approuvé le nirmatrelvir/ritonavir (PAXLOVIDMC), le premier traitement antiviral par voie orale contre la COVID-19, homologué au Canada pour les formes légères ou modérées de la maladie chez les adultes qui n’ont pas besoin d’être hospitalisés, mais qui présentent un risque élevé d’évolution vers une forme grave de la maladie.

Le Paxlovid est un médicament antiviral qui peut être pris par voie orale à la maison.

Les traitements thérapeutiques comme le Paxlovid sont actuellement offerts qu’aux personnes présentant un risque élevé de maladie grave. Le Paxlovid ne remplace pas la vaccination.

Ce traitement ne vous empêche pas de contracter la COVID-19. Il sert plutôt à empêcher les gens à risque élevé, qui ont contracté la COVID-19, de tomber gravement malades.

Le Paxlovid présente de nombreuses interactions médicamenteuses importantes et graves, et peut ne pas convenir à toutes les personnes.

Pour être efficace, il doit être pris dans les cinq jours suivant l’apparition des symptômes.


Qui pourrait bénéficier d’un traitement au PaxlovidMC?

Le Paxlovid peut s’avérer bénéfique pour les personnes présentant un risque élevé de maladie grave, y compris celles qui ont :

  • 18 ans et plus et sont modérément ou sévèrement immunodéprimées (voir ci-dessous);
  • 80 ans et plus;
  • de 50 à 79 ans et ne sont pas pleinement vaccinées;
  • de 50 à 79 ans qui réside dans un établissement de soins de longue durée; ou qui sont originaires des communautés des Premières Nations ou y vivent, ou qui reçoivent des services de soins à domicile.

Pour avoir droit à ce médicament, il faut répondre aux critères suivants :

  • Avoir une infection à la COVID-19 confirmée par, selon le cas :
    • un test PCR;
    • un test ID Now d’Abbott dans les communautés des Premières Nations;
    • Test de dépistage rapide: recommandé qu’il soit observé par un fournisseur de soins de santé.
  • Présenter des symptômes légers à modérés (fièvre, toux, léger essoufflement, perte d’appétit, perte du goût ou de l’odorat, fatigue, écoulement nasal, douleurs musculaires, etc.)
  • Apparition des symptômes au cours des cinq derniers jours.
     

En vue du traitement au Paxlovid, les groupes suivants sont considérés comme des personnes modérément ou gravement immunodéprimées :

  • traitement anticancéreux actif ou récent; pour tumeur cancéreuse solide ou leucémie
  • greffe d’organe pleine et thérapie immunosuppressive;
  • greffe de cellules souches (dans les deux dernières années) ou thérapie immunodépressive;
  • immunodéficience primaire modérée ou sévère (p. ex., le syndrome de DiGeorge, le syndrome de Wiskott-Aldrich), infection par le VIH avancée ou non traitée, ou SIDA;
  • thérapie immunodépressive modérée ou sévère, comme :
    • traitement du cancer,
    • immunothérapie; ou
    • autres médicaments biologiques immunodépressifs (p. ex., le rituximab),
    • corticostéroïdes systémiques à forte dose (doses de plus de 20 mg par jour de prednisone pendant au moins quatre semaines) ou autres médicaments immunodépressifs.

Comment se procurer du Paxlovid

  • Communiquez avec votre fournisseur de soins primaires.
  • Si vous n’avez pas de fournisseur de soins primaires ou si vous n’êtes pas en mesure de communiquer avec le vôtre, composez le 811 ou visitez le site https://www.evisitnb.ca/ pour consulter une infirmière praticienne ou un médecin en ligne au Nouveau-Brunswick en ligne.
  • Informez votre fournisseur si vous avez obtenu un résultat positif à un test de dépistage de la COVID-19 et que vous voulez être évalué pour prendre du Paxlovid.
  • Pour se procurer du Paxlovid, les personnes doivent avoir obtenu un résultat positif confirmé soit par PCR ou partest de dépistage rapide.  Si un test de dépistage rapide est utilisé, il est recommandé d'être observé par un fournisseur de soins de santé.

Traitement préventif contre la COVID-19

EvusheldMC

Le 14 avril 2022, Santé Canada a approuvé EvusheldMC (tixagévimab et cilgavimab), un médicament de traitement préventif destiné aux personnes qui présentent un risque élevé de complications si elles contractent la COVID-19.

EvusheldMC est un médicament qui doit être injecté par voie intramusculaire par un professionnel de la santé autorisé.

 

 


Qui peut bénéficier d’un traitement par EvusheldMC?

Les personnes âgées de 18 ans et plus :

1.  qui sont gravement immunodéprimées, quel que soit leur statut vaccinal, notamment dans les cas suivants :

  • greffe allogénique de cellules souches hématopoïétiques (au cours des deux dernières années ou avec traitement immunosuppresseur); 
  • traitement d’hémopathies malignes;
  • thérapies cellulaires anti-B (anticorps monoclonaux contre CD19, CD20 et C22);
  • thérapie par lymphocytes T à récepteur antigénique chimérique (CAR-T);
  • immunodéficience primaire ou secondaire chez les personnes dont le médecin traitant juge que les avantages l’emportent sur les risques.  
     

2.  pour qui les vaccins contre la COVID-19 sont contre-indiqués ET qui présentent des risques de complications élevés, comme une forme grave de la maladie, une hospitalisation ou un décès, notamment les personnes :

  • âgées de 60 ans et plus;
  • obèses (indice de masse corporelle > 30);
  • qui souffrent d’une maladie pulmonaire chronique (comme l’asthme);
  • qui souffrent d’une maladie métabolique chronique (comme le diabète);
  • qui souffrent d’une maladie chronique du rein ou du foie;
  • qui souffrent d’un trouble neurodéveloppemental;
  • qui souffrent de drépanocytose;
  • qui présentent une immunosuppression ou qui suivent une thérapie immuno- suppressive.
     

EvusheldMC n’est pas recommandé aux personnes qui ont des antécédents d’infarctus du myocarde, d’arrêt cardiorespiratoire, qui ont subi un pontage aortocoronarien, ou qui souffrent d’une coronaropathie instable, d’insuffisance cardiaque, d’arythmie, de cardiomégalie, de myocardiopathie, ou de tout autre problème cardiaque instable ou important.

 

 


Comment se procurer EvusheldMC?

  • Communiquez avec votre fournisseur de soins primaires.
  • Si vous n’en avez pas ou si vous n’êtes pas en mesure de communiquer avec lui, composez le 811.